Qu’est ce qu’une passoire thermique ?

La passoire thermique : rénover, isoler pour ne plus jeter son argent par les fenêtres
La consommation énergétique de nos bâtiments est devenue un problème très inquiétant depuis un certain temps. En effet, de plus en plus de personnes sont victimes d’une consommation exorbitante d’énergie, vous avez un chauffage, mais c’est insuffisant. Vous avez toujours froid pendant l’hiver et en période d’été, c’est la catastrophe, vous avez l’impression d’être dans une fournaise chez vous. Il va falloir en déduire que votre isolation est défectueuse. Conclusion, votre logement est un énergivore.


La passoire thermique : qu’est-ce que c’est ?


Le terme passoire thermique revêt une seule signification. C’est un terme qui permet de qualifier les habitations ou bâtiments de type publics ou privés qui sont victime des ponts thermiques. Entre autres, cela revient à dire que ceux-ci sont malheureusement très mal isolés.
Afin de jauger vote maison pour ce qu’il en est de la longévité de votre isolation, basez-vous sur
l’année à laquelle le logement a été conçu. Selon les origines, la première norme thermique fut prise en 1974, tout ce qui a été utilisé comme matériel de construction avant cette période était moins isolant. Par ailleurs, pour en savoir davantage sur la qualité des travaux effectués où si les matériaux se sont altérés avec le temps, il faut procéder à un diagnostic.
Pour ce faire, afin d’attester du bon état de votre isolation, faites subir à celui-ci un DPE (Diagnostics de Performance énergétique) par un expert. Les informations que vous recevrez après analyse sont les suivantes : les émissions de gaz à effet de serre et les consommations énergétiques.
Le DPE attribue une note à votre maison allant de A à G et donc pour savoir si votre logis est une
passoire thermique, il faut avoir reçu soit une mention G ou F.


Les normes gouvernementales à l’endroit de la passoire thermique

Cependant, les autorités ont décidé de prendre vraiment au sérieux le phénomène de passoire
thermique. Ainsi, le 8 novembre 2019 s’est vu être la date où la loi énergie-climat a été votée.
Celle-ci a pour objectif d’accompagner les objectifs mondiaux dans sa quête de la lutte contre le
réchauffement climatique et en profiter pour mettre un point d’honneur sur la fonction importante
que jouera la rénovation thermique.
Pour atteindre cet objectif, il faut 10 ans ce qui permettra de transformer tous ses bâtiments
passoire thermiques dans la classe E sans quoi vous serez soumis à une sanction. Hormis cet aspect qui est le plus capital d’ailleurs, cette même loi proscrit à tout propriétaire l’augmentation de son loyer tant qu’il n’a pas rénové sa propriété (à partir de 2021).


L’année 2023 par contre est l’année où on consacrera le seuil à atteindre en matière de
consommation énergétique pour tous les nouveaux locataires, ce qui leur accordera l’avantage de
bénéficier des manœuvres de rénovation de leurs propriétaires.


Passoire thermique : coût du chauffage pour le ménage

Selon les statistiques, on dénombre en France 7 à 8 millions de cas de passoires thermiques. Au
nombre de ceux-ci, on compte 3,8 millions sont consacré pas des ménages convenables, avec une
répartition égalitaire entre proprio et locataire. Ces derniers sont soumis à une précarisation
énergétique très complexe.

En outre, il est tout en clair que c’est le moment de s’inquiéter et de réagir face à cette situation. Les passoires thermiques n’indexent pas uniquement les logements particuliers. Ils ont aussi un impact très néfaste sur l’environnement. Il est question des consommations énergétiques de plus de 45 % des bâtiments et des émissions de gaz à effet de serre de 25 % en moyenne.


Quelles sont les conséquences de la passoire énergétique sur l’environnement ?

Ce type de logement peut être proposé à un prix abordable, mais il vous coûtera cher par la suite. Il
contient en effet de nombreux ponts thermiques ou des équipements désuets qui vont augmenter la facture de chauffage. Celle-ci demandera un énorme budget à cause des problèmes d’isolation de votre logement. Sachant que les passoires thermiques représentent près 17 % des résidences principales en France, il s’agit d’une importante part du parc résidentiel.
Malheureusement, elles génèrent un taux massif de CO2 qui va contribuer à l’effet de serre et le
réchauffement climatique. C’est d’ailleurs pour cela que la loi énergie-climat de 2019 prévoit
d’interdire la location des passoires thermiques d’ici 2028.
De nombreux foyers sont considérés comme étant en situation de précarité énergétique à cause de ce phénomène. Les factures liées à l’électricité et le chauffage sont toujours élevés et les ménages rencontrent continuellement des difficultés à payer. De plus, ils n’ont pas les moyens financiers de réaliser des travaux pour venir à bout de ce problème.


Isoler son logement : les avantages


Isoler constitue un gros avantage en comparaison au coût auquel vous reviens le chauffage. Cela est dû à de nombreux facteurs qu’on va énumérer plus bas. Isoler, c’est réduire le coût des factures électriques. Le chauffage occupe plus de 70 % de la consommation énergétique dans votre logement. Une information que vous ignorez peut-être, mais qui sera bénéfique désormais. Bien évidemment, vous prendrez l’option selon laquelle vous devez rénover l’isolation de votre logement, ainsi vous réduisez le coût de vos factures électriques de façon considérable. C’est l’un des meilleurs moyens pour faire des économies sur l’énergie durable.


Bénéficier d’un confort inouï en période hivernale et estivale


Si votre construction date des années 1970, c’est qu’en période hivernale vous avez froid et en
période estivale vous avez hyper chaud. Opter pour une rénovation de votre isolation. Cela va
contribuer à rendre l’écosystème de votre maison vivable.
En gros, c’est un couteau à double tranchant avantageux pour vous. Vous pourrez conserver la
chaleur en temps de fraîcheur et ensuite libérer de la fraîcheur quand il faut chaud.


Protéger notre environnement en réduisant les passoires thermiques

En rénovant l’isolation, vous réduisez votre empreinte carbone et participer à relever les défis
mondiaux qui sont de réduire l’émission du gaz à effet de serre. Juste une façon pour dire qu’on est
tous indexés par le rénovation énergétique.


L’isolation comme solution contre le bruit : isolation phonique.

L’isolation ne résout pas seulement les problèmes d’environnement, de chaleur ou de fraîcheur.
L’isolation règle aussi les problèmes de bruit d’où son appellation d’isolation thermo acoustique. C’est le coup double en terme de confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.